Decathlon contribue à la réparation et la valorisation des planches de surf

Decathlon contribue à la réparation et la valorisation des planches de surf

Il y a des vagues qu’il faut savoir prendre au bon moment, et quand elles tardent à venir, il est permis et même recommandé, de remuer la mer jusqu’à ce qu’elles surgissent de l’eau. Celle que nous voyons se rapprocher, porte en elle un projet initié par le groupe Decathlon, Circular Wastes et Recycling Carbon, qui a pour objectif de détourner de l’enfouissement, des planches de surf, en les réparant et en les valorisant. 

Les disciplines sportives qui privilégient le contact avec la nature, dont les pratiquants connaissent le caractère sacré, ne sauraient, de quelque manière que ce soit, lui porter atteinte. Les surfeuses et surfeurs sont manifestement attachés à cette idée de respect de leur environnement naturel. Et c’est pour mieux répondre à ces aspirations que le groupe Decathlon travaille au déploiement d’un schéma d’économie circulaire qui mettrait à contribution des shapers (artisans réparateurs de planches) situés à proximité des magasins concernés par la vente et, inéluctablement, le retour de planches détériorées. Personne n’est à l’abri d’une mauvaise vague. Même les surfeurs les plus aguerris… Les magasins d’Anglet et d’Hendaye sont les premiers à s’organiser avec les shapers de leur région. 

S’appuyer sur des savoir-faire reconnus pour proposer à sa clientèle, des solutions de réparation sur matériaux composites, pour que leurs planches n’aillent pas remplir des bennes alors qu’une seconde vie, au moins tout aussi intense que la première, est possible. C’est ce que nous explique Romain Hérisson, responsable achat du département Boards de Decathlon et élément moteur de cette initiative : « Nous cherchons depuis longtemps des solutions concrètes pour diminuer l’empreinte environnementale de nos planches et de leur utilisation. L’impact majeur résultant des process de fabrication et de l’absence de recyclabilité, il nous est apparu comme une évidence de s’investir dans la prolongation de la durée de vie par la réparation et l’entretien. Recycling Carbon et Circular Wastes nous permettent de mettre en musique notre ambition grâce à leur savoir-faire et à leur connaissance des acteurs locaux de l’économie circulaire, du recyclage dans le domaine des matériaux composites. »

Cette opération, qui a vocation à se pérenniser, favorise le lien entre les shapers et apporte de la visibilité à leur travail. Il y a là, une forme de reconnaissance d’un artisanat des composites, méconnu du grand public et pourtant indispensable à l’industrie de l’équipementier sportif. « Je vois cette démarche comme un moyen d’organiser le circuit de réparation ou de recyclage des planches de surf vendues par l’enseigne Decathlon, dans le but de mieux servir le client et de manière à structurer « le business » de la réparation de planches. », déclare Vincent Marechal,  de STARK SURFBOARD, shaper basé à Anglet. C’est une preuve supplémentaire que lorsque les solutions de valorisation sont articulées dans l’intérêt général, elles s’insèrent dans un paysage, en l’occurrence celui de l’univers du surf, pour l’améliorer dans le sens de l’éco-responsabilité, sans le dénaturer. Nous sommes fiers d’accompagner le groupe Decathlon dans cette aventure. 

Un message à nous laisser ?

Your email address will not be published. Required fields are marked *