Valorisation de la fibre de carbone : la première solution, c’est la réparation !

Valorisation de la fibre de carbone : la première solution, c’est la réparation !

Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas. La phrase n’est pas de nous mais nous serions tentés d’en faire notre leitmotiv tant elle nous évoque la diversité de solutions qui participent à la valorisation des matériaux en fibres de carbone, au premier rang desquelles figure la réparabilité. La génèse de Recycling Carbon est intrinsèquement liée à l’histoire de la réparation des matériaux carbone en France. 
Ce qui vient instantanément à l’esprit lorsqu’on évoque le sujet, c’est la réparation des cadres de vélo. Et pour cause, les vélos carbone se démocratisant en se rendant financièrement plus accessibles, il est de plus en plus fréquent d’être confronté à une casse ou une dégradation de cadre et de faire appel à un professionnel de la réparation. Les vélos en fibres de carbone ne sont plus l’apanage des sportifs accomplis. Par conséquent, les demandes de réparation augmentent. Des pièces de carrosserie et la grande majorité des équipements sportifs, passent également entre les mains expertes des professionnels de la réparation. C’est un secteur en plein boom. 


La réparation de matériaux en fibres de carbone nécessite un savoir-faire artisanal, placé au service de l’industrie. Ces artisans ne sont, aujourd’hui, pas rassemblés dans des pôles de développement dédiés à la réparabilité. Les compétences ne sont pas toujours sollicitées à leur juste valeur et n’offrent donc pas tout leur potentiel. Et pourtant, la réparation des équipements carbone, pourrait, avec la volonté d’en fédérer les acteurs et d’en structurer les prestations, réduire considérablement le volume de déchets ultimes et donc, d’éviter l’enfouissement. 


Que ce soit en France, en Europe et à l’international, la réparabilité des matériaux carbone n’en a pas fini de démontrer tout son potentiel. Sa cohérence économique et sa nécessité environnementale en font un axe stratégique de croissance pour l’industrie de la fibre de carbone. Allez, on ne jette pas. On répare !

Un message à nous laisser ?

Your email address will not be published. Required fields are marked *