Rencontre avec le Directeur de la fondation Safran

Rencontre avec le Directeur de la fondation Safran
Le groupe SAFRAN est impliqué dans l’innovation liée aux matériaux composites, dont l’emploi se généralise à grande vitesse, tout particulièrement dans l’industrie aéronautique.

Safran utilise les matériaux composites à matrice organique depuis une trentaine d’années sur ses moteurs, et est aujourd’hui le groupe aéronautique le plus en pointe dans ce domaine.

Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie 66 300 personnes pour un chiffre d’affaires de 14,7 milliards d’euros en 2013.

Le 13 mai 2014 Jean-Paul Herteman, Président-directeur général de Safran a inauguré le centre de recherche Safran dédié aux matériaux composites, sur le site du Bouchet à Itteville (Essonne) à 17 km du siège de notre association.

C’est donc naturellement que nous souhaitions présenter les initiatives éco-responsable de Recycling Carbon au groupe SAFRAN pour le recyclage et le traitement de la fibre de carbone.

C’est grâce à la mise en relation de notre soutien historique de la fondation du Crédit Mutuel que le Directeur des fondations SAFRAN est venu à notre rencontre.

Depuis sa création en mars 2005, la Fondation d’entreprise Safran pour l’Insertion agit en soutenant des projets de long terme présentés par des associations. A ce jour, près de 200 projets aux retombées pérennes pour leurs bénéficiaires ont été réalisés en France et à l’international.

Conscient que l’innovation est la clé du succès, investissant beaucoup dans les actions de formation et de progrès indispensables à son leadership, Safran soutient des projets dynamiques et créatifs.

Au cours du rendez-vous avec le Directeur des fondations, nous avons présenté l’ADN de Recycling Carbon à savoir l’innovation, la protection de l’environnement et l’insertion professionnelle.

Le projet soumis à la fondation concerne la récupération et le traitement des déchets et chutes de production en fibre de carbone avec pour objectif, la formation et l’encadrement de techniciens en ré-insertion professionnelle.
Notre demande de soutien s’élève à 300 000 euros.

Retrouvez ci-dessous quelques éléments du dossier envoyé pour étude le 26 septembre 2017.

Activité(s) principale(s) de l’association :
Réparer et réemployer des matériaux en fibre de carbone.
Sensibiliser les particuliers, les entreprises et les pouvoirs publics sur les possibilités de solutions qui limitent l’impact environnemental.
Animer un pôle de recherche et d’innovation.

Formation des personnes en ré-insertion professionnelle.

Objectif du projet :

Agir dans une démarche de développement durable en offrant des réponses éco-responsables à la question des déchets en fibre de carbone et former à des métiers d’avenir des personnes éloignées de l’emploi, en traitant des volumes de matière plus importants.

En quoi votre projet s’inscrit-t-il dans l’objet et la mission de la Fondation d’entreprise ?

En développant notre capacité de traitement de la matière, nous participons à l’émergence des métiers de techniciens spécialisés en réparation, peinture et réemploi des matériaux composites. En permettant à des personnes en difficulté sociale d’acquérir des compétences et un savoir-faire reconnus, nous contribuons à donner du sens et de la pérennité aux métiers d’avenir.

En quoi le bénéfice attendu de votre projet est-il pérenne ?

La courbe de production et d’exploitation de la matière est exponentielle et les prévisions laissent augurer de volumes de déchets toujours plus importants. Le réemploi ouvre le champ de nouvelles possibilités d’usage. Nous répondons aux besoins de l’industrie et nous œuvrons au service de l’intérêt général, des générations futures et de l’environnement.

Calendrier de réalisation
janvier 2018 : recrutement du personnel encadrant
février 2018 : début de la formation des techniciens

de février 2018 à février 2019 : augmentation progressive des volumes traités jusqu’en janvier 2020.
Décembre 2020: Bilan des traitements réalisés

Vous souhaitez en savoir plus sur le groupe Safran et la fondation Safran ?
Photo article: Philippe Stroppa / Safran

Un message à nous laisser ?

Your email address will not be published. Required fields are marked *