La valorisation des matériaux carbone, c’est avant tout une question de responsabilité.

La valorisation des matériaux carbone, c’est avant tout une question de responsabilité.

Il y a bien une raison à ce que nous nous présentions comme un réseau déployant des solutions d’économie circulaire. La valorisation des déchets et sous-produits en fibres de carbone, c’est l’affaire de tous. Production, assemblage, usage, classification du déchet, collecte du déchet, recyclage, distribution, toutes ces étapes sont les maillons de la chaîne de valorisation. Coupez en un et l’écosystème se délitera. Renforcez en un, comme nous y travaillons, et toute la chaîne en bénéficie. C’est d’ailleurs ce qui différencie l’économie circulaire des modèles hybrides, pensés et articulés au profit d’un énième maillon gravitant en totale autonomie autour de la chaîne. Il est préférable d’être concerné par une problématique pour prétendre y apporter des solutions. 

Pour qu’un schéma de valorisation pérenne se formalise, il est indispensable que chacun des protagonistes concernés décide de s’impliquer, à son niveau, à hauteur de ses moyens, sans que cela ne le dévoie non plus de son cœur d’activité. C’est par cette remise en question du bienfondé de certaines actions ou fonctionnements que se manifeste la part de responsabilité, d’éco-responsabilité, ouvrant la voie à de nouvelles opportunités.  


Favoriser l’éco-conception, collecter et traiter les matériaux carbone en prenant compte de leurs spécificités, intégrer de la matière recyclée dans une diversité de domaines d’application. C’est la définition (certes un peu longue) de la filière de valorisation qui se constitue. Le réseau Recycling Carbon se veut facilitateur dans la connexion des maillons de la chaîne de valorisation et dans le déploiement de solutions opérationnelles.

Un message à nous laisser ?

Your email address will not be published. Required fields are marked *