Ces engagements qui font la différence.

Ces engagements qui font la différence.

Nous faisons, sur ce blog, assez état des initiatives allant dans le sens de la valorisation des déchets en fibre de carbone, pour constater que dans ce domaine, comme dans d’autres, les lignes bougent en faveur du développement durable et de la protection environnementale.

S’il est vrai que dans les secteurs industriels concernés par le marché des composites, certaines évolutions se font à pas feutrés, au dessus d’un filet de sécurité et avec un parachute dans le dos, il est toutefois rassurant de savoir que des femmes et des hommes se penchent sur la question de la valorisation des déchets carbone avec pragmatisme et conviction.

Ces femmes et ces hommes, dont les profils professionnels varient, partagent une aspiration profonde à l’émergence d’un modèle industriel davantage conscient et responsable de son impact sur la planète. Leur engagement débloque des obstacles dont seules des forces internes à une organisation sont capables de venir à bout.

La fibre de carbone étant le matériau d’avenir par excellence, le traitement des déchets qu’elle génère est devenu une inéluctable priorité environnementale et économique. Même si nous n’en sommes qu’au début, c’est déjà un sujet qui préoccupe et interpelle des professionnels bien décidés à provoquer de nouvelles opportunités industrielles.

C’est par des volontés individuelles que des synergies se révèlent et que des solutions, qu’elles reposent sur de la technologie ou des mécanismes d’économie circulaire, voient le jour. Nous sommes à l’aube d’un nouveau cycle pour l’industrie des composites. Avec la valorisation des déchets en fibre de carbone, le meilleur est à venir.

Lucas Meslin

Vincent Gamboa

Un message à nous laisser ?

Your email address will not be published. Required fields are marked *