Les JO 2024 et la fibre de carbone

Les JO 2024 et la fibre de carbone

Paris 2024, ce n’est plus un rêve. C’est une bien belle réalité.

Les Jeux Olympiques se tiendront en France dans moins de 7 ans. C’est un projet ambitieux qui placera la France, même en amont de l’échéance, au centre du monde.
C’est une occasion en or pour affirmer, ou réaffirmer, à l’attention de la plus grande audience à laquelle nous pouvons prétendre, les préoccupations qui nous animent et les valeurs que nous défendons, et qui s’inscrivent dans le prolongement des préceptes de Pierre De Coubertin.

Les Jeux Olympiques ne sont pas que du sport.
Il apparait indispensable que le sujet du développement durable, et plus spécifiquement celui du traitement des déchets en fibre de carbone, soit mis en exergue.
Plus de la moitié des disciplines pratiquées lors des Jeux Olympiques intègrent la fibre de carbone dans leurs équipements.
Les sportifs utilisent du matériel de plus en plus performant souvent soumis à rude épreuve.

L’histoire de la création de l’association Recycling Carbon, et sa collaboration avec la société Sports Carbone, témoigne du rôle qu’occupe la fibre de carbone dans le développement de l’équipementier et des technologies dans le domaine du sport.

Comme nous l’expliquions dans un précédent post, de très nombreuses disciplines ont pu connaître des progrès hallucinants en terme de performances grâce à l’utilisation de la fibre de carbone. Le juste retour des choses serait que le milieu du sport, à fortiori celui du haut niveau, se saisisse des enjeux environnementaux du traitement éco-responsable des composites.

Il n’y a que les Jeux Olympiques pour donner, à des sujets universels, une portée internationale. L’association Recycling Carbon, en lien avec les fédérations sportives et les pouvoirs publics, ont bon espoir de faire monter sur les marches du podium la question du traitement des déchets en fibre de carbone.
La préparation ne fait que commencer.

Notre étude d’opportunités a souligné le manque d’informations détenues par les fédérations sportives autour des matériaux composites.
Les bonnes pratiques ne sont pas divulguées au sein des clubs, donnant souvent lieu à des dérives sur le plan écologique et sanitaire.

Voici une liste non exhaustive de sports ayant recours à la fibre de carbone :
Athlétisme, aviron, badminton, canoë, cyclisme, football, golf, hockey, natation, sports équestre, tennis, tennis de table, tir, tir à l’arc, voile, …

Ci-dessous un exemple concret qui présente l’évolution des matériaux de fabrication des perches, permettant aux athlètes de découvrir de nouvelles hauteurs:
https://www.olympicchannel.com/fr/playback/the-tech-race/the-tech-race/comment-levolution-des-perches-en-fibre-de-carbone-ont-change-le-sport/

 

Un message à nous laisser ?

Your email address will not be published. Required fields are marked *